A_l_exterieurON N’EST PAS DES TROUS-DE-CUL

L’histoire de Ti-Noir, Monique et leurs enfants

[Sans-titre],1971,-p.60
[Sans titre] 1971 © Jean-Pierre Sauvé
[Sans-titre],1971,p.220
ONESTPASDESTROUS-DE-CUL©EmmanuelLuce-2020-(1)
Evelyne Rompré et Gabriel-Antoine Roy© Emmanuel Luce
Dimanche 27 septembre de 17h à 19h

PARC WALTER-STEWART

(En cas de pluie à Espace Libre)

Gratuit

Espace_libre

COMPLET

Mais moé mon rêve, ça s’rait d’faire un gros party pis d’inviter toute le monde que ch’connais mais personne d’la famille. Pis si y’n avait un qui viendrait chez nous, j’y dirais : “J’m’excuse mais j’ai des invités pis toé ch’tai pas invité” Sec de même. Ah qu’j’aimerais ça! Rien qu’pour leur montrer qu’on est pas des trous d’cul. Y’n aurait pas un maudit qui viendrait. Sont tout l’temps en train d’bavasser pis d’se manger entre eux-aut’. Y ont pas d’coeur, qu’y mangent d’la marde!

– Marie Letellier. On n’est pas des trous-de-cul

On n'est pas des trous-de-cul

En 1971, Gérald Godin et les éditions Parti-Pris faisaient paraître On n’est pas des trous-de-cul de Marie Letellier, un livre tiré d’une thèse d’anthropologie réalisée deux ans auparavant qui raconte l’histoire d’une famille pauvre du Centre-Sud. À une époque où le joual peine encore à percer les codes de l’écrit, ce travail d’immersion apparaît comme un véritable tour de force. À travers les histoires abracadabrantes des Bouchard, c’est tout un pan de l’histoire populaire du Québec qui se déploie sous nos yeux.

À sa parution, ce livre connaît un succès immédiat. Jacques Ferron écrit à son propos : « On ne saurait passer sous silence le roman déguisé de Marie Letellier […] un livre qui plaira parce qu’il est d’ici et il l’est parce qu’il ne s’éloigne pas du champ de la parole. » Dans Le Soleil, on le compare aux écrits de Major, Jasmin, Renaud et Tremblay en s’exclamant : « C’est à croire que le meilleur roman n’est pas celui qu’on pense! » Presque 50 ans plus tard, Moult Éditions a eu la bonne idée de rééditer cette œuvre marquante, qui se situe quelque part entre le roman et l’étude sociale.

Séduits et touchés en plein cœur par ce livre, Evelyne Rompré et Gabriel-Antoine Roy ont eu envie de faire entendre l’histoire de Ti-Noir, Monique et leurs enfants. Ils ont eu l’idée d’en faire une lecture publique en compagnie d’amis, et ce, en plein air dans le quartier Centre-Sud.

• • •

Texte Marie Letellier, On n’est pas des trous-de-cul (Moult Éditions, 2019)
Idée originale, montage de textes et mise en lecture Evelyne Rompré et Gabriel-Antoine Roy
Dramaturgie Dalie Giroux
Avec Stéphane Crête, Joanie Guérin, Marie-France Lambert, Pierre Lebeau, Étienne Lou, Dominique Quesnel, Évelyne Rompré, Gabriel-Antoine Roy, François Ruel-Côté et Mounia Zahzam

• • •

Production FIL 2020, en collaboration avec Espace libre

Libraires