FOL OUVRAGE (TORCHER DES PAILLETTES)

Amélie Prévost et Queen Ka, femmes de lettres et de jeu, se sont croisées en résidence d’écriture à la fin de 2017. Là, leurs paroles se sont nourries l’une l’autre, faisant apparaître une troisième voix. Cette voix s’inscrit dans notre époque à travers une suite de poèmes qui constitue une réflexion sur la cohabitation; celle des êtres et des choses, des hommes et des femmes, des désirs et des actions, de l’Histoire et de l’avenir. Ainsi est apparu, comme une évidence, le spectacle Fol Ouvrage (Torcher des paillettes).

Même si, grâce au lave-vaisselle et à la contraception, ces deux poétesses ont l’accomplissement personnel à portée de plume, elles étouffent parfois sous le plafond de verre. Pour se libérer, elles le font voler en éclats de rire et d’indignation, comme des poignées de paillettes lancées en l’air. Leur poésie espiègle s’incarne dans un écrin lumineux et imagé qui peut se replier en deux temps trois mouvements pour mieux voyager… Ce que les artistes ont l’intention de faire amplement. Fol ouvrage (Torcher des paillettes) est une parole qui désire susciter une conversation inclusive sur des enjeux sociaux qu’on respire dans l’air du temps.