(À LEUR TOUR DE) LARGUER LES AMOURS

Personne n’est à l’abri d’une peine d’amour. Elle a d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre au fil des siècles, tous degrés d’intensité confondus. Notre époque n’en est malheureusement pas exempte, pas plus que nos êtres de lettres qui continuent d’écrire sur le sujet, que ce soit pour panser leurs plaies, exorciser la douleur, la comprendre, voire même venger leurs cœurs éconduits. L’an dernier, la romancière Maryse Latendresse s’est demandé s’il existait une « manière féminine » de vivre la rupture amoureuse. Autour de cette question, elle a réuni une vingtaine d’auteurEs et leur a demandé de disséquer la séparation. C’est ainsi qu’est né Larguer les amours, un recueil à la fois tendre et explosif, publié aux éditions Tête Première.