CRISTAL AUTOMATIQUE

Un concert littéraire de Babx

Mardi 27 septembre – 20 h (ouverture des portes à 19  h)

transparentnetb1000X1000
20 $ / 15 $ (30 ans et moins) – taxes et frais inclus
• • •
Achat en personne et par téléphone à La Vitrine
Achat en ligne sur lepointdevente.com et lavitrine.com
Billets également disponibles au Lion d’Or une heure avant le spectacle

Achat de billet

« Chanteur virtuose, auteur démesuré à la langue d’orfèvre maniaque, compositeur orgiaque, fantasque, élégant, déglingué mais toujours précis, doté d’une mémoire d’éléphant et d’une curiosité de visionnaire, Babx nous bluffe par son ambition poétique et musicale, sa puissance et sa fièvre contagieuse. »
– Olivier Adam, écrivain

hqdefault« Moi la poésie je ne sais pas ce que c’est. » C’est par cette déclaration de Jacques Prévert que débute ce concert littéraire de Babx. Ce à quoi répond Antonin Artaud en hurlant : « Magie noire ! » Et puis, dans un collage étourdissant, on entend Kerouac parler du beat des mots, Ferré nous dire que  « il ne faut pas déposer de la musique sur n’importe lequel vers histoire de faire une chanson…» et d’autres voix fantomatiques murmurer les mots de Deleuze qui disait que « quand on écrit, on ne mène pas une petite affaire privée ». Le ton est donné, mystérieux, et le spectacle peut alors commencer.

Avec Cristal automatique, un titre emprunté à un poème d’Aimé Césaire, c’est à une traversée musicale et poétique étonnante que vous convie le très talentueux Babx, au piano et au chant, accompagné de ses fidèles musiciens Julien Lefebvre et Frédéric Jean. Pour ce concert littéraire, créé à la Maison de la poésie de Paris en 2014, devenu aussi, depuis, un album qui lui a valu le Grand Prix 2015 de l’Académie Charles Cros, Babx a mis en musique des textes de ses poètes préférés comme Baudelaire, Rimbaud, Genet, Artaud, Césaire, Kerouac et Miron.

« Je ne pense pas que tout poème peut être mis en musique : je pense que certains sont indépendants, qu’ils existent par eux-mêmes. Non pas que les textes que j’ai choisis ne le soient pas, mais, pour ces poèmes-là, la rencontre était possible et simple » explique Babx lorsqu’on lui demande pourquoi il a choisi certains textes plutôt que d’autres. Et il ajoute : « J’ai essayé tout simplement de partir de l’émotion pure que m’inspiraient certains textes et de composer leurs jumeaux musicaux. » Le résultat est plus que convaincant. À découvrir de toute urgence.

• • •
Au piano et au chant David Babin dit Babx
Au violoncelle et à la guitare électrique Julien Lefèvre
À la batterie Frédéric Jean

PRODUCTION Asterios Spectacles
Ce projet est rendu possible grâce à l’aide reçue du Programme d’accueil d’œuvres de l’extérieur du Québec du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

libraires