À PROPOS DU FIL

Mission et engagements

Le Festival international de la littérature (FIL) se veut, depuis sa création en 1994, une bibliothèque vivante. Plus de 5000 écrivains et artistes de toutes disciplines, de toutes générations et de tous horizons, ont participé au fil des ans à plus de 1000 manifestations qui auront permis à quelque 300 000 festivaliers littéraires de redécouvrir des auteurs connus, d’en découvrir de nouveaux, et ce, dans des formes sans cesse réinventées, audacieuses et originales.

Le FIL c’est tout d’abord dix jours de fête annuelle des mots à laquelle participent près de 200 écrivains et artistes, d’ici et d’ailleurs, et qui se déroule, principalement dans des lieux montréalais autres que ceux traditionnellement associés au livre, comme des théâtres, des salles de spectacles, des cinémas et même des espaces publics. Devenu un événement incontournable de la rentrée culturelle automnale montréalaise, le FIL rayonne désormais aussi tout au long de l’année, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois et de plus en plus à l’étranger avec des tournées de ses spectacles ainsi que sa participation à des salons du livre et autres festivals.

La contribution exceptionnelle du FIL à la professionnalisation de ce que nous nommons dorénavant les « arts littéraires » est reconnue et saluée par ses pairs. Lieu unique de création, d’expérimentation et de circulation de spectacles littéraires, le FIL offre en effet son soutien, à la fois artistique et financier, à de nombreux écrivains et artistes en leur permettant de travailler avec des professionnels des arts de la scène (metteurs en scène, concepteurs, équipe technique, etc.), et ce, dans les meilleures conditions possibles. En présentant ensuite leurs spectacles dans des lieux de diffusion reconnus et ce, tout en en assurant la visibilité dans son matériel de promotion et en invitant d’autres diffuseurs aux représentations, le FIL sert également de « vitrine » pour ces créateurs passionnés de littérature.
Tout en assumant les risques liés à la production d’œuvres inédites et originales, il faut aussi souligner que le FIL joue un rôle important de diffuseur pour des spectacles littéraires qui ont fait déjà leurs preuves tant au Québec, au Canada qu’à l’étranger, et ce, afin de toujours assurer un plus grand rayonnement de la littérature.

Au FIL, la littérature n’est pas que mise en scène. Elle fait aussi l’objet d’expositions, de films, d’installations performatives, d’ateliers de création, d’exercices d’écriture, de parcours et déambulatoires et de rencontres souvent inattendues. Ce qui nous importe, c’est de nous renouveler à chaque édition en trouvant de nouvelles façons de promouvoir la littérature, le livre et la lecture conformément à notre mission. Les festivaliers sont ainsi convoqués à une série d’expériences littéraires, fort différentes mais toujours séduisantes, qu’on pourrait qualifier de « littérature augmentée ».

Véritable lieu de démocratisation de la culture avec ses nombreuses activités à prix abordable et gratuites, le FIL permet une plus grande accessibilité à la littérature pour tous les citoyens, et ce, sans que ne soit sacrifiée la qualité des textes qui y sont discutés, mis en scène, en musique, ou en images.

La littérature est la seule chose qui aide l’homme à survivre et à se réconcilier avec son temps.
− Ludmila Oulitskaïa

FIL 2006-2014
Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent © Yves Renaud

FIL 2009
Un Cadeau pour Sophie
avec Gilles Vigneault, Ariane Moffat,
Martin Léon © Pierre Crépô

FIL 2011
30 x 30 avec Paul-André Fortier © Pierre Crépô
et des écrivains

FIL 2016
L’avalée des avalés
avec Sophie Cadieux © Maxime Cormier